Rechercher
  • Ilse Bahnsen

Faut-il pratiquer du yoga tous les jours ?

Dernière mise à jour : 1 sept. 2021






Une question qu’on me pose souvent. Pas facile à répondre, car oui et non...


J’ai envie de dire oui, on va pratiquer du yoga tous les jours, à 6h du matin, pendant 2 ou 3 heures. Bien sûr dans un monde idéal, on peut. Dans un monde où l’on n’a rien à faire d’autre, où l’on n’a pas de vie sociale, on ne boit jamais un verre de vin le soir, on commence à travailler à 9h et l’on a une source de motivation infinie. Et je pense que cela, c’est le cas pour très peu de gens au monde.


Mais alors, comment faire quand on ne vit pas dans un monde idéal où tout se passe bien et notre vie peut se réorganiser autour de la pratique de yoga ? C’est la question qu’on se pose souvent. Faut-il abandonner. Est-ce que du coup tous mes efforts ne serviront à rien ?







Oui, je pense que c’est bien de pratiquer du yoga tous les jours


C’est avec la régularité qu’on arrivera à obtenir les meilleurs résultats. Autant d’un point de vue physique (force et souplesse) qu’au niveau mental et émotionnel en allant au-delà de la pratique physique (apaisement du système nerveux, concentration, reconnexion avec soi-même, identification des blocages, etc.).


Alors, oui tous les jours. Mais "tous les jours" ne veut pas forcément dire 2 heures au lever du soleil. On peut, et je pense qu’on doit, adapter la pratique à notre propre situation de vie. La pratique est là pour nous servir et non pas pour nous rajouter un stress, une charge mentale ou de la fatigue supplémentaires. Voici donc mon conseil : les 3 pas pour réussir à établir une pratique quotidienne qui nous sert ...


1. Posez vos intentions

Analysez votre emploi du temps, vos obligations et vos envies, et observez vos habitudes au réveil et au coucher, ou d’autres moments clés de la journée. En fonction de tout cela, identifiez le moment de la journée où vous voulez faire de la place pour votre pratique de yoga, ainsi que décidez combien de temps vous voulez y consacrer. Je vous conseille de commencer petit, avec un objectif réaliste. Par exemple, fixez-vous 5 minutes au réveil, ou 15 minutes pendant la pause de midi. Une fois que vous aurez réussi un petit objectif, vous gagnerez en confiance pour vous fixer un plus grand.



2. Donnez-vous les moyens pour y tenir au moins 1 ou 2 semaines.

Pour cela, parlez-en aux gens avec qui vous habitez ou côtoyez quotidiennement, pour leur expliquer votre objectif et leur demander du soutien. Vous pouvez aussi planifier ce moment, c’est à dire, le noter dans votre agenda comme un rendez-vous, car finalement, c’est un rendez-vous très important avec vous-mêmes.


3. Observez les résultats, tirez les conclusions, adaptez si nécessaire et ressayez.

Est-ce que cela vous convient ? Le moment de la journée, le lieu, la durée ? Ou comment pouvez-vous les adapter pour mieux répondre à vos besoins ? Avez-vous vraiment des contraintes qui vous empêchent de pratiquer, ou simplement vous manquez de motivation ? Et dans ce cas, comment pouvez-vous vous encourager et vous faciliter la tâche ?

Par exemple, rejoindre un groupe ou un cours, vous motiver avec un.e ami.e ?


Dans tous les cas, je vous invite à rester bienveillants envers vous-mêmes, à croire en vous, et si vous ne réussissez pas à atteindre votre objectif, ne vous découragez pas ! mais ressayez en adaptant.







Non, je ne pense pas que c’est bien de pratiquer du yoga tous les jours...


Si "pratiquer tous les jours" veut dire au détriment de notre santé mentale ou physique, alors non, je ne pense pas qu’il "faut".


Dans ce cas, on parle des personnes qui ont une pratique soutenue d’asana quotidienne. Et en fait, le conseil pourrait s’appliquer à n’importe quelle activité physique. On recommande un jour par semaine de repos pour le corps. Cela permet d’une manière optimale la récupération des cellules et des tissus.


Et au-delà de la fatigue physique, je pense que la fatigue émotionnelle et psychologique est aussi présente quand on a une activité physique intense. Peut-être qu’un jour de repos dans lequel on peut explorer d’autres hobbies ou passe-temps peut être d’autant plus bénéfique pour nous et notre performance. Savoir s’éloigner, prendre de la hauteur ou de la distance, se vider la tête, changer les idées, enfin, vous savez ce que je veux dire.


On peut aussi avoir le cas d’une maladie, une fatigue extrême, les jours des règles ou autre situation de détresse physique ou mentale. Dans ces cas, il ne faut pas hésiter, à mon avis, à modifier la pratique, la raccourcir ou la laisser de côté pendant le temps qu’il soit nécessaire. Rappelons-nous que la pratique est là comme un outil pour nous soigner et non pas pour nous faire du mal. Et en fin de compte, nous n’avons rien à prouver à personne.



Et vous alors, dans quel cas êtes-vous ? Plutôt envie de réussir une pratique quotidienne de yoga ou plutôt besoin de lever un peu le pied et se permettre des jours off ?


Racontez-moi vos expériences en commentaire !



 


ENVIE D'ÉTABLIR UNE PRATIQUE PERSONNELLE DE YOGA ?

TÉLÉCHARGEZ VOTRE KIT AUDIO GRATUIT POUR UNE PRATIQUE QUOTIDIENNE DE YOGA ET DÉMARREZ AUJOURD'HUI!



RÉJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ LULO POUR RECEVOIR TOUTES LES INFOS, DES RECETTES ET DES RESSOURCES DE YOGA!




82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout